Charles MILLON. Le marchand de sable est passé

Le point de vue de Charles Millon du 30 avril 2020 sur notre Etat jacobin, ne peut que recevoir notre adhésion. Là, où nous nous séparons, c’est sur l’espérance d’un mea culpa de l’Etat qui, par une heureuse sagesse, s’ouvrirait enfin au bon sens des élus locaux. Une fois de plus, c’est entretenir nos compatriotes […]